Haïti

Antoinette DESSALINES

DESSALINES
x
x
x
x
x
Marie Elisabeth
x
Jean-Jacques DESSALINES
x
Antoinette DESSALINES
o ca. 1775/1800
(frères/soeurs:- Francillette MARCADIEU née DESSALINES- Pierre DESSALINES- César Jacques DESSALINES)

Famille d'adoption : Jean-Jacques DESSALINES et Claire Heureuse GUILLAUME

SANS DESCENDANCE CONNUE

 

 

Principale source : EPT

Source externe

Généalogie d'Haïti et de Saint-Domingue
Estelle & Jean-Paul Manuel © 1998-2009.
AVERTISSEMENT : CE SITE NE PEUT ÊTRE CITÉ COMME RÉFÉRENCE CAR IL RASSEMBLE DES DONNEES AUX ORIGINES DIVERSES QUI N'ONT PAS PU ETRE TOUTES VERIFIEES.
N'HESITEZ PAS A SIGNALER LES ERREURS.

Corrections : haiti.saintdomingue @ gmail.com
Révisé le dimanche 20 juin 2010

 

Antoinette DESSALINES

 

Une des filles adoptives  de l'impératrice, Antoinette Dessalines, joua un rôle honorifique dans l'esprit de la société saint-marcoise. En effet, en 1904, le grand sculpteur haïtien Normil Ulysse Charles donna à sa ville natale un buste de Jacques Ier. Antoinette Dessalines, alors institutrice retraitée, dévoila avec émotion sur la place d'Armes de Saint-Marc le buste de l'illustre empereur. Elle suivit l'exemple de ses parents adoptifs et adopta  elle-même plusieurs enfants, parmi lesquels Élida Frédérique, qui vécut longtemps dans le vieux palais du président Nissage Saget, là où le président Vincent fit bâtir la bibliothèque de la ville. Élida Frédérique apprit à lire aux petits enfants saint-marcois, poursuivant ainsi la belle tradition de dévouement léguée par Antoinette Dessalines. Pour perpétuer la mémoire d'Antoinette Dessalines, la ville de Saint-Marc donna son nom à une école de filles.

 

par Ernst et Ertha P. Trouillot
Encyclopédie Biographique d'Haïti
Les Editions SEMIS inc.
(c) Ottawa 2001